Vous êtes dans : Accueil > Cadre de vie > Histoire & Patrimoine > Histoire & Patrimoine

Histoire & Patrimoine

  • Au XVIIIème siècle Ambès était terre de rencontres. Située à la confluence de la Dordogne et de la Garonne, là où les deux rivières se mélangent intimement pour prendre le nom de Gironde et former le plus grand estuaire de l'Europe atlantique, les gabares venues de l'intérieur, faisaient la navette entre les bateaux nationaux et étrangers.
  • Un vaste trafic d'échanges de marchandises, y compris de contrebande, existait alors avec les ports de Bordeaux et de Libourne. A l'époque, le sol était marécageux et l'abordage des bateaux malaisé. Alors les hommes entreprirent d'assécher les marais, permettant ainsi les cultures à dominante viticole. Les riches négociants bordelais découvrirent les charmes des rives de la Garonne et de la Dordogne et construisirent de somptueuses demeures. Certaines existent encore, témoins d'un siècle où richesse rime avec art de vivre et bon goût.
  • C'est en 1793 que la commune d'Ambès est créée, née de la réunion des Paroisses de Notre-Dame d'Ambès et de Saint-Jacques du Bec. De 1808 à 1982 elle est rattachée au canton de Carbon Blanc, puis à celui de Lormont auquel elle appartient toujours.
  • Début du XXème siècle, l'industrialisation de la presqu'île d'Ambès s'opère sur la rive de la Garonne. Infrastructures pétrolières, complexe chimique, installation d'une centrale thermique par E.D.F., la presqu'île se transforme en pôle industriel lourd girondin. Cependant, les installations restent concentrées sur un espace relativement délimité, n'entravant pas le développement harmonieux de la ville d'Ambès côté Dordogne.
  • Aujourd'hui, Ambès compte un peu plus de 2800 habitants. Elle a su intégrer au fil des ans tous les nouveaux arrivants, venus d'ailleurs, pour travailler sur le site industriel, justifiant ainsi Ambès comme terre de rencontres.